Processus d'inscription

Le processus d’inscription d’un nouveau chien inclut une visite-évaluation et un essai de 24h, ce qui implique un certain délai avant de pouvoir faire une première réservation.

La visite vous permet d’évaluer si notre service mérite votre confiance et l’évaluation du chien nous permet de déterminer ensemble si votre chien pourrait être heureux avec nous. Prenez note qu’il ne nous est pas possible de jumeler une visite et un essai.

  1. Avant toute chose, lisez attentivement les modalités et conditions du service de pension pour vous assurez que le service que nous offrons correspond à vos besoins et au besoin de votre chien. 
  2. Remplissez le dossier du ou des chiens, la prise de rendez-vous pour une visite y est incluse.

 

Notez qu'il n’est pas possible de réserver des dates tant que le processus d’inscription n’est pas terminer, il est donc souhaitable de planifier l’inscription le plus tôt possible. Nous ne pouvons donc garantir la disponibilité des places tant que le processus n’est pas complété.

Le membership devient échu après 12 mois d’inactivité. Vous devrez alors reprendre le processus d’inscription, puisque beaucoup choses peuvent avoir changer et affecter votre chien en un an.

Ouvrir un dossier

Connexion

Vous êtes déjà clients?
Demandez votre lien pour ouvrir le compte de réservation à info@ranchcaninmanitou.ca

Book

BoardingDay careDog trainingInitiation à la pensionBoarding (economy package)Try Boarding (24h)
Devenir Membre

Les « Manitou Mushers » Anne-Marie & Maxime

De parcours de vie forts différents mais unis par la passion de la nature et des chiens, nous avons aussi en commun la passion du partage, des rencontres et du voyage que nous offre chaque visiteur.

Nous vivons sur les terres familiales d’Anne-Marie aux contreforts du plateau Laurentien en Mauricie dans ce que l’on appelle une « tiny house » ou « micro-habitation », un mode de vie près de la nature sans eau et électricité courante. Nous habitons litérallement chez les chiens »

Nous sommes tous deux formés à la norme d’accueil Client Plus du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) et nous cumulons 30 ans d’expérience dans la restauration, le tourisme et le service à la clientèle.

Il va s’en dire que nous avons fais un virage important, passant d’une vie très urbaine à travailler à réaliser les rêves de nos employeurs à celle ou on oeuvre à réalisé nos propres rêves.

L’épanouissement et le développement du plein potentiel du chien, de son humain, et de leurs relation est au coeur de la création du projet du Ranch canin Manitou.  C’est donc une invitation à vous immerger dans un univers canin fascinant ou vous serez à même de constater la richesse.

Nous évoluons dans un système de valeur qui fait place à:

  • la reconnaissance du chien en tant qu’être vivant doué de sensibilité et d’émotion;
  • le refus de toute intimidation et violence, physique, verbale ou morale dans toutes nos interactions;
  • la pleine conscience que l’humain n’est ni plus ni moins valable que le reste de son milieu de vie;
  • la reconnaissance de notre responsabilité vit à vis nos choix de pensées, de paroles et d’action dans la réussite ou non de notre plein potentiel;
  • la mise en place d’un milieu de vie pour les chiens qui fait toute la place à la bienveillance et l’empathie;
  • la réduction du stress et des tensions comme outil pour favoriser le calme et la confiance;

 

Maxime Leclerc-Gingras

Préposé au bonheur des chiens

Touche à tout, curieux, autodidacte, rêveur, ma porte d’entrée de l’univers canin à été le traineau à chiens.

Durant 20 ans j’ai évolué simultanément dans le monde des communications/marketing et de la restauration. À titre de serveur et maître d’hôtel, j’ai eu la chance de travailler auprès d’établissements montréalais de renoms, alors qu’à titre de gestionnaire d’évènements et de communications j’ai multiplié les projets pour des organisations de tous ordres. Une vie urbaine avec tous les excès que l’on peut s’imaginer…

C’était avant.

Avant une série d’évènements et de rencontres qui m’ont ouvert les yeux sur la vie que je menais. Une vie que j’aimais, mais qui était en « attente » de me réaliser réellement, comme si j’ignorais ce que je suis venu faire: apprendre et partager la nature! Ce faisant, je découvre le chien de traîneau, et ça y est, le déclic, je me retrouve là, à ma place où j’ai mis plus de vingt ans à me former pour y arriver!

Mon apprentissage du traineau à chiens a commencé, comme bien d’autres je crois, en allant voir des gens d’expérience, tantôt des gens sans histoire, tantôt des gens réputés. Le plaisir, la fascination, la nouveauté et toutes mes « méconnaissances » de la chose canine m’ont détourné à ce moment de questions pourtant évidente et importante à propos de la qualité de vie des chiens, d’éthiques, d’empathie, du rôle du chien dans notre société, de l’utilisation d’animaux à des fins lucratives…

Je voulais apprendre, je voulais comprendre le processus d’apprentissage du chien ou pourquoi et comment on réussit à lui faire faire tel ou tel comportement. Avec Anne-Marie, ma femme, mon associée, mon amour, on s’est donc mis à la recherche de formations. Celle des « maîtres-chiens » ne nous intéressait pas pour des raisons évidentes. Nous nous sommes alors tournés vers la seul formation d’intervenant en comportement canin en renforcement positif disponible pour nous dans les années 2000.

On a eu tout un choc!

Après une dizaine d’années à oeuvrer pour différentes organisations dans le traîneau à chiens, on se disait que nous étions en droit de dire que l’on s’y connaissait en chiens. On s’est rendu compte que l’on ne connaissait que bien peu de chose.

Un tout autre monde s’est alors ouvert à nous : le langage canin, les signaux d’apaisement, de nouvelles perspectives sur l’origine du chien, la gestion de comportements qui nous amène complètement ailleurs. Depuis nous suivons de près et expérimentons les travaux de Dr Joel Dehasse, Drs Ray et Lorna Coppinger, Karen Pryer, Turid Rugaas, Dr.Ian Dunbar, Jean Donaldson et d’autres encore.

En parallèle, j’ai explorer l’univers du yoga, de la méditation, jusqu’à en suivre une formation d’enseignant de yoga, ce qui m’a permis une réalisation pourtant évidente: dans tous ce que les êtres vivant font, ils le font mieux en étant moins stressés.

Ainsi, ma perspective est de réfléchir sur la place du chien dans notre société, de prendre le temps de le comprendre en appliquant une vison empathique sur notre relation, en essayant de se mettre à sa place, d’être à l’écoute de ses besoins, ses intérêts. Finalement, c’est de chercher à réussir à vivre en harmonie dans le respect des besoins de chacun, dans une forme de permaculture canine.

J’ai le bonheur de vivre de ce qui me passionne, soit les chiens, la nature.

J’espère vous inspirez à vivre vous aussi votre passion!

C’est avec joie, humilité et ouverture d’esprit que j’aimerais partager ma passion avec vous, si le coeur vous en dit.

Anne-Marie Charest

Préposé au bonheur des chiens

Après mes études secondaires, je me suis rendue en Thaïlande pour découvrir la culture asiatique, de l’intérieur. J’ai partagée mon quotidien avec une famille thaïlandaise composée de deux frères et deux soeurs, une tante et des parents d’accueil.

J’y ai reçue une éducation à l’école publique et y ai étudier la méditation Vipassana et l’art du yoga. Poussée par un désir d’approfondir ma spiritualité, j’ai fais le serment à un moine très respecté, Long Paw Khun, d’évoluer dans la vie en priorisant toujours l’amour, de soi et des autres.

La médecine alternative fait aussi une entrée dans ma vie à cette époque en raison des origines chinoises de ma famille d’accueil. J’ai vécu en Thaïlande deux années mais y retournerai à maintes reprises, notamment pour y suivre une formation en massage yoga thai en 2008 à Chiang Mai, à Institute of Thai Massage. Plus je découvre cette culture, plus j’y trouve des similitudes avec celle de mes ancêtres, les algonquins de Trois-Rivières. Le principe de base étant le respect de tout ce qui vit, de la nature, ce lien qui nous unit tous.

À mon retour au pays, après avoir expérimenté la vie urbaine de cadre en entreprise, l’appel de la foret et des chiens survient. S’en suit des années d’apprentissage auprès de centaines et centaines de chiens, de rencontres dans le monde du traineau à chiens qui me mènent à suivre la formation d’intervenante en comportement canin de Jacinthe Bouchard dont je suis diplômée depuis 2009. J’y enseignerai la communication animale de 2010 à 2014.

Depuis, avec l’amour de ma vie, Maxime, je continue à étudier les plus grands éthologues, à suivre de nombreuses formations pour enrichir notre compréhension, pour développer des techniques et méthodes d’entrainement qui combleraient l’ensemble des besoins, de nos chiens, dans le respect de leur nature canine, une espèce qui leur est propre, une espèce à part entière.

Installée depuis 2012 en Maurice ou j’opère avec mon conjoint le Ranch Canin Manitou Mushers qui explore la recherche du bien être chez l’homme, le chien et leur relations. chiens via le traineau à chiens et l’éducation canine et dives services canins. J’ai poursuivi mon apprentissage du yoga avec une formation de professeur de yoga Sivananda auprès de Marie-Claude Morneau. J’enseigne depuis 2013 le yoga dans trois municipalités de ma région auprès d’une centaines de « yogi » en cours de groupe, rencontre privée ou en retraite.

Nous avons ainsi intégrer plusieurs aspect du yoga dans notre façons de vivre avec nos chiens. On ne vous cachera pas que tout est plus simple quand on cultive le calme, la patience, l’appréciation du moment présent. La qualité de notre respiration est déterminante à cet effet, il en va de même pour les chiens.

Sur le chemin de l’apprentissage constant, intégrant dans ma vie les principes du yoga, de la méditation, de la non-violence en respectant tout ce qui vit, comme m’ont enseigné mes ancêtres Makwaniniks, j’espère humblement contribuer afin que chacun puisse trouver le sens de sa destinée.

418 507-6668

Ne manquez rien avec l'infolettre de Manitou!

Everything to know about Manitou

Dog boarding